HOJDE

Le projet HOJDE est né il y a un peu moins d’un an, mais a finalement maturé inconsciemment pendant de nombreuses années. HØJDE est la traduction du mot « altitude » en danois, mot aux multiples sens, mais dont le rapport à la prise de hauteur, au recul, prennent sens au vu des expériences retranscrites dans ces compositions. Ce projet est le fruit d’une sorte de défouloir expressif et intimiste, lié aux expériences qui marquent une vie d’adulte, d’adolescent, d’enfant, de fils, de grand frère, et de l’empreinte, musicale, laissée par ces leçons de vie. Ainsi les mots « nostalgie », « mélancolie » embaument souvent l’atmosphère du studio, ainsi que la « colère », la « tristesse », parfois. Des larmes en ayant un sourire, un état si paradoxal mais finalement apaisant, réconfortant, envoûtant. Comme une histoire qui n’est jamais racontée deux fois de la même façon, les compositions s’articulent autour d’une atmosphère précise mais laissent une vraie place à l’improvisation, au laisser-aller et au lâcher prise. Ce lâcher prise vient également de l’approche autodidacte portée sur les différents instruments, et notamment le piano qui reste un élément central. Ne pas avoir de règles, d’œillères, de préconçus sur l’approche des instruments. Les utiliser comme bon nous semble, à l’envers, à l’endroit, en caressant, pinçant, martyrisant chaque élément constitutif en bois, métal, corde, plastique, dans le but d’en ressortir un son, un souffle, un cri, un rire, et les intégrer dans un ensemble cohérent. Le piano acoustique est ainsi une formidable ressource de création, par l’approche du piano préparé. Et si un piano ne sonnait pas comme un piano…

https://www.facebook.com/hojdeofficial/